contacez-nous

CYBER ASSURANCES

sdsdsd

La CYBERFRAUDE est une menace grandissante qu’elle que soit l’exposition informatique des entreprises.

Une cyber-attaque est une atteinte à des systèmes informatiques réalisée dans un but malveillant. Elle cible différents dispositifs informatiques : des ordinateurs ou des serveurs, isolés ou en réseaux, reliés ou non à Internet, des équipements périphériques tels que les imprimantes, ou encore des appareils communicants comme les téléphones mobiles, les smartphones ou les tablettes. Il existe 4 types de risques cyber aux conséquences diverses, affectant directement ou indirectement les particuliers, les administrations et les entreprises : la cybercriminialité, l’atteinte à l’image, l’espionnage, le sabotage.

R(assurez) vous avec Protection Entreprise on vous garantit  :

  • Des experts qui ont comparé les différentes offres des assureurs pour vous proposer la solution la plus adaptées à votre organisation.
  • Des garanties complètes :  vol de données client, pertes d’exploitation, atteinte à votre e-reputation, etc.
  • Accompagnement dans la mise en place et l’indemnisation.

Cyber fraude: Que dit la loi?

Tous les organismes ou entreprises traitant des données personnelles de personnes résidant sur le territoire de l’Union Européenne sont concernés

Entrée en application à compter du 25 mai 2018

Les sanctions en cas de non-respect varient en fonction des infractions et vont d’un simple avertissement à une amende pouvant aller jusqu’à 4% du CA ou 20 millions d’euros

Bon à savoir
> 28% des entreprises françaises sont touchées par la cybercriminalité
> 44% des entreprises françaises craignent d’être victimes d’un acte de cybercriminalité dans les prochains mois
> Un exemple d’intervention:

Une faille dans le logiciel de sécurité du site internet d’une chaîne hôtelière a permis à des hackers de dérober les coordonnées des cartes de crédit de 800 clients. L’assurance a pris en charge de couvrir les coûts de notification, de veille et les réclamations liées à l’utilisation des numéros de cartes à hauteur de 1,2 millions d’euros.